Le CNA

Depuis 1967 le Club Nautique Aubois a pour ligne directrice le sport pour tous, en proposant une activité nautique accessible au plus grand nombre. Car pour la pratique du canoë ou du kayak, la seule condition est de savoir nager.

 

C'est pour répondre à cet objectif que le CNA ne cesse de se diversifier. En effet, avec 8 sections et 3 disciplines sportives, chaque adhérent y trouve son bonheur.

 

Pour promouvoir largement notre activité, nous proposons également différentes prestations pour les non licenciés : écoles, centre de loisirs, collèges, lycées, touristes, ou toute personne qui souhaite pratiquer le kayak.

Un peu d'histoire

Entre les deux guerres de 14-18 et 39-45 existait à Troyes une tradition nautique : on utilisait des périssoires, sorte de barques longues propulsées par une pagaie double. Vers les années 1950, les activités de plein air étaient surtout l'apanage de clubs regroupant des gens relativement aisés intéressés par le sport et la nature : voile, caravaning, canoë-kayak... comme le Touring-Club de France (TCF) par exemple. C'était l'époque des canoës en bois et des kayaks en toile, celle des équipées en train, les voitures particulières étant encore très peu répandues, pour effectuer ensuite une descente de la Seine.

Vers 1962, une base de plein air (randonnée, vélo, bateau) fut créée à Chappes par le Ministère de la Jeunesse et des Sports ; des stages furent organisés pour les instituteurs et les normaliens (les futurs instituteurs). En 1964, deux médailles d'or françaises aux JO de Tokyo décidèrent l'Etat à créer 40 centres de course en ligne dans tout le pays. A cette époque, Jacques Simon, moniteur à Chappes, ramenait de Vallon Pont d'Arc, dans l'Ardèche, la technique de fabrication et un moule de canoës nouveaux : les "Leclerc ". Cette conjonction de trois événements, valorisation du plein air, résultats sportifs et nouvelle technique de fabrication, provoqua une véritable explosion du canoë-kayak en France en quatre à cinq ans seulement ; tous en proposaient : Auberges de Jeunesse, Amitié-Nature, TCF, etc.

C'est dans ce contexte que Patrick Ninoreille, actuel vice-président, attrapa le virus en accompagnant un copain à Chappes. Quelques années plus tard, pour le remercier du travail accompli sur cette base, Patrick était invité à un stage à Mur de Bretagne, en 1967. Mais, suite à une erreur d'intitulé de ce stage, il découvrit la course en ligne pendant une semaine... et ce fut la révélation ! Devant l'engouement suscité, un responsable national, Georges Dransard, offrit à Patrick dix bateaux et les moyens de rémunérer un moniteur, à condition d'avoir un local et une structure. Patrick et une bande d'une dizaine de copains, dont Hervé Martineau et Christian Bonenfant (deuxième vice-président actuel) créèrent le CNA et obtinrent un emplacement sur les  "terres" du club d'aviron à Saint Julien-les-Villas où  "Jeunesse et Sports" prêta un hangar en tôle : les dix bateaux purent alors être accueillis.

En 1983, le club, écartelé entre Chappes et Saint Julien, se regroupe à la base actuelle de Saint Julien : Hervé Martineau et M. Grimont, maire de Saint Julien, ont été les chevilles ouvrières de sa naissance : en effet, il faut beaucoup de volonté, de diplomatie, de persévérance et de passion pour faire aboutir un tel projet concernant autant de structures et de personnes.

En 2020 la passion est toujours vivante et le club continue sur sa lancée avec des jeunes volontaires et des anciens toujours soucieux de son bon fonctionnement.

Le bureau du CNA
Joris AUBERT
Président
Christian BONENFANT
Vice président
Gilbert PIOT
Secrétaire
Valérie HENRY
Trésorière
Patrick NINOREILLE
Vice president
Christophe PARCELLIER
Secrétaire adjoint
Giséle MONGIAT
Trésorière adjointe

Les membres du Conseil d'administration :

  • Agnes MARTINEAU

  • Alexandre GUIMONET

  • Sylvie HENRY

  • Etienne pichancourt

© 2023 par Jouvet Consulting. Créé avec Wix.com